Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Graphic Soul : Le blog de Pascal Quehen dédié à la création sous toutes ses formes.
  • Graphic Soul : Le blog de Pascal Quehen dédié à la création sous toutes ses formes.
  • : Vive la création !!
  • Contact

Recherche

Archives

26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 12:00

Pour sa 23e édition, le Festival International du Film de Fribourg en Suisse s'est paré d'une bien belle affiche, représentative du kaleïdoscope cinématographique proposé. Du 14 au 21 mars, ce ne sont pas moins de 60 films regroupés en six thèmes qui seront projetés : 13 films indiens récents, 12 films brésiliens docu et fictions tournés dans des favelas, un hommage à Franscisco Lombardi (Pérou) à travers une dizaine de ses œuvres, six fictions traitant de la mafia en Asie, huits raretés des années 70 où il est questions de la vengeance de la femme suite à une agression sexuelle (un genre qui se développa autour du monde en même temps que les mouvements féministes) et enfin un panorama du cinéma nigérian, géant méconnu de la planète “wood“. Devenu premier producteur de fiction au monde avec plus de 2000 titres produits par an, le Nigéria applique pour le cinéma le pragmatisme et l'entreprenariat qui le propulsera probablement au leadership économique du continent africain dans les prochaines décennies : salles de cinéma trop peu nombreuses (moins de 10 pour 130 000 000 d'habitants), places trop chères, rues peu fréquentables la nuit tombée, dictature militaire... autant de raisons qui ont fait naitre le phénomène “home video”, des cassettes de plus ou moins bonne qualité vendues entre 100 et 300 nairas (1 à 3 euros), ou des films à regarder sur son téléphone portable pour moins d'un euro qui parlent de sujets proches des préoccupations des Nigérians (l'Amour, la famille, le Sida, la sorcellerie...). Produits en deux semaines en moyenne ces films souvent très médiocres mais bénéficiant d'un quasi monopole se vendent jusqu'à 150 000 exemplaires au Nigéria et  commencent à s'exporter massivement via internet. A suivre donc...
Enfin, plusieurs séances de court-métrages seront proposés.
A noter que la liste des douze films en compétition sera dévoilée le 4 mars sur le site du festival



Visuels © FIFF / Inventaire, Neveu & Verdu

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal Quehen - dans cinéma
commenter cet article

commentaires

Les Interviews

Catégories